Depuis 2020, l’association Bourlingue et Pacotille réalise plusieurs rotations par an en méditerranée pour transporter des marchandises à la voile, grâce à des voiliers de plaisance mis à disposition. D’une part, l’association achète des marchandises (huile d’olive, miel, vin, câpres, tomates séchées…) aux producteurs pour les revendre en direct aux consommateurs. D’autre part, certaines entreprises commandent directement à l’association du fret de marchandise. L’enthousiasme des producteurs et des clients pour cette alternative de transport à très faible impact environnemental permet aujourd’hui de passer à la vitesse supérieure : l’association évolue en société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Les demandes de transport à la voile sont nombreuses et l’association n’a pas les capacités matérielles d’y répondre. C’est pourquoi la jeune société rénove une goélette en acier de 23 mètres : la Bourlingue, qui sera inscrit au commerce et mise à l’eau début 2025. Ce nouveau voilier aura une capacité de fret de 20 tonnes, (environ 1 tonne avec un voilier de plaisance de 12 mètres). Pour mener bien le chantier en assurant la mise aux normes commerces d’une coque existante, la SCIC procède actuellement à une levée de fonds de 550.000€.